La peinture de Marie Sallantin entretient un dialogue ininterrompu avec l’inconscient collectif : Hésiode, Aphrodite/Vénus, les Trois Grâces, les Muses. C’est-à-dire tout ce qui, en nous, innerve depuis des siècles notre perception du beau, de la  transcendance, de ce qui ouvre pour chacun d’entre nous une fenêtre spirituelle sur le dépassement, le sublime et la fragile humanité toujours menacée d’émiettement.

Vénus est là pour défendre la part du bonheur dans la peinture de Marie Sallantin, pour féminiser son art et attester de sa filiation joyeuse avec les maîtres du passé. Or, le temps qui passe est justement l’un de ses grands sujets.

« Les carnets d’atelier de Marie Sallantin portent la marque indubitable de l’expérience vécue, d’autant plus convaincants qu’ils sont personnels, intimes, inimitables. Leur tonalité ‘vie quotidienne du peintre’, leur entièreté, la place du physique, donc du corps de l’artiste : tout cela offre une passionnante lecture à qui s’intéresse à la création artistique. » P.-J. B.

Vénus, Carnets d’Atelier 1993-2002
Un ouvrage de Marie Sallantin,
édité par Monts-Déserts, collection Paroles de Peintres,
Postface Pierre Jean Brassac
128 pages, 35 reproductions en couleurs.

15 €

Frais de port compris

ISBN : 978-2-9546023-5-6

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now